Pour les professionnels français et plus largement l’ensemble des acteurs de la distribution automatique, FAS est aujourd’hui reconnu comme un des acteurs qui a marqué la profession de son empreinte. A l’occasion de la célébration de ses 50 ans d’activité, l’industriel de Schio (Italie) est revenu auprès de ses clients sur les succès et les valeurs qui ont permis à ce dernier de traverser cinq décennies et d’apparaître toujours en phase avec le marché. C’est à Venise non loin du siège historique de la société, que FAS a tenu à regrouper une partie de la profession pour marquer d’une pierre blanche le cap des 50 ans et mettre en lumière le futur de la société.

Les grands succès commencent bien souvent par des petites histoires et celui de la société FAS n’échappe pas à la règle. C’est en effet en 1967 au sein de la famille Adriani qu’a débuté celui de l’industriel italien quand son fondateur Antonio Adriani a mis au point son premier distributeur automatique. Il n’était pas, aux dires de Lucas Adriani son fils et qui est désormais aux commandes de la société, parfaitement achevé mais il a su convaincre suffisamment de clients pour permettre à ce dernier de se lancer en 1968 dans une première phase de production à Schio qui abrite encore aujourd’hui les infrastructures de la société et ce notamment via la déclinaison du premier automate à dix disques mais muni d’un seul moteur.

Entre famille et innovation
FAS c’est aussi une réussite familiale et durant la célébration, l’épouse d’Antonio Adriani entourée de ses enfants et de sa famille, a reçu de la part de Confida l’organisation professionnelle italienne, une distinction pour la contribution de FAS au développement du secteur. La société a pendant un demi-siècle su surfer sur le développement de l’offre vending en Italie mais aussi en Europe et aujourd’hui dans le reste du monde.

Mme Adriani et son fils Lucas actuel PDG de FAS reçoivent es honneurs du syndicat italien Confida

Beaucoup de gestionnaires ont encore à l’esprit le développement des premières gammes de distributeurs spires qu’ils soient réfrigérés ou non mais aussi les combos qui lui ont permis d’accroître son aura ainsi que les distributeurs automatiques à buffet comme la série Easy ou encore les innovations sur des segments nouveaux tels que les petits distributeurs automatiques spires, le Baby FAS. Car la société a su ponctuer son développement par la mise en avant d’innovations qui ont permis aux professionnels d’élargir leur chemin de compétence et accroître le spectre de leur activité. Le développement des offres de restauration notamment avec les offres sandwich déclinées dans des automates flexibles et surtout disposant d’un excellent rapport qualité prix, est une des marques de fabrique du label FAS.
Ce succès a durant les années 90/2000 permis à FAS de connaître une phase d’accélération dans son développement et notamment de trouver des synergies industrielles avec d’autres intervenants de poids à l’époque comme Wittenborg qui distribuait une partie de ses gammes relabellisées à son nom sur certains marchés. FAS aura par la suite lui aussi une volonté d’expansion en rachetant la société Omnimatic qui quant à elle était spécialisée dans les machines boissons chaudes, domaine où la société était absente. Cette acquisition a conduit peu à peu FAS au développement d’une offre complète à 360° sur l’ensemble des catégories d’automates dédiés au vending et de se maintenir dans la cour des principaux acteurs du marché européen.

ici le Young et le FAS 500 en mode Touch

Une vision d’avenir
La célébration des 50 ans de FAS a aussi mis en perspective les futurs développements de la marque et les orientations prises par celle-ci. En effet depuis quelques années, la société a accéléré les lancements et multiplié les initiatives. Toujours en quête de simplicité et de facilitation du quotidien des professionnels FAS est aujourd’hui à l’initiative d’un système baptisé EasyClick qui sans outil, permet de changer la configuration des plateaux des automates spires ou encore d’une logique d’affichage des prix LED sur les plateaux. La convergence numérique a aussi poussé FAS a préparé des solutions numériques pour l’ensemble de sa gamme. Aussi depuis peu les snacks et automates sont munis d’afficheurs et de menus de sélections fonctionnant sous Android ce qui va permettre de disposer d’une multitude de fonctionnalités et de solution personnalisation. Cette logique offre désormais une fluidité dans les opérations de maintenance et de configurations pour les personnels techniques. Mais FAS dispose aussi d’une ligne de matériels boissons chaudes elle aussi intégrant les derniers standards du marché avec une logique de modules de communication et d’interfaces tactiles et un système de gestion lui aussi sous Android. L’offre se décline à présent au travers de la Winning mais également de la FAS 500T. Le fabricant est aujourd’hui en capacité de fournir une offre complète de matériels interactifs qui permettent de personnaliser et travailler des approches consommateurs simples et efficaces. Cette logique de fonctionnement sous Android permet d’avoir un système ouvert, évolutif et pouvant se personnaliser tout en utilisant les ressources du système, voire en l’enrichissant. Programmation machine, interfaces personnalisables, connectivité en WIFI. Les choix technologiques autour d’une plateforme ouverte faits par FAS sont aussi le gage d’une capacité à apporter outre l’offre vending une interface de communication à la fois vers les consommateurs mais aussi pour les opérationnels. La société inscrit aujourd’hui son développement dans une vision d’avenir large et communicante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here