Nestlé, JDE et Nespresso France ont crée l’Alliance pour le recyclage des capsules en aluminium et visent de toucher 50% des Français en 2022

L’exemple du plastique aurait-il fait comprendre la menace ? Les trois acteurs principaux des capsules café en aluminium ont annoncé avoir créer cette alliance afin de faciliter la collecte de leurs capsules afin de les recycler.

Il faut reconnaître qu’avec 4 milliard de capsules café consommées en France ( qu’elles soient en plastique ou en aluminium) cela représente un source de déchets importante, voire une vraie montagne de capsules qui une fois utilisées se retrouvent encore dans la majorité des cas à la poubelle. Avec cette initiative, les industriels entendent mettre en avant des solutions citoyennes de collecte et de tri. Une logique qui entend être responsable et vertueuse, le marc de café étant transformé en compost/biogaz, l’aluminium réutilisé après un passage dans un four à pyrolyse. Cette initiative louable est aussi une alternative au développement des capsules biodégradables qui commencent à fleurir dans les rayons et qui, quant à elles, permettent de revaloriser l’ensemble de la capsule en bio compost… mais cette généralisation obligerait dès lors Nespresso, JDE, Nestlé à abandonner la capsule aluminium et rejoindre les capsules bio-compostables, au risque de perde leur singularité et d’avoir à convertir leurs chaînes de production. Ceci explique peut être aussi cette logique de collecte et de recyclage… qui nécessitera néanmoins que les clients accepent de retourner sur les points de collecte pour restituer leurs capsules usagées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here