C’est par une communication officielle adressée à l’ensemble des professionnels de la gestion que le Président Albrieux a lancé un appel à une solidarité entre gestionnaires compte tenu de la situation exceptionnelle que traverse la profession. En effet, face à la chute de l’activité si certains collègues font preuve d’une solidarité et d’une entraide d’autres comportements moins glorieux semblent également être constatés. Et le Président Albrieux de les expliquer.

« Plusieurs adhérents nous ont informés de la situation suivante : alors qu’ils se trouvaient dans l’incapacité d’assurer le service chez l’un de leurs clients (soit parce qu’ils ne pouvaient plus mettre en œuvre la logistique nécessaire, soit parce que leur personnel ou eux- mêmes avaient été testés positifs au virus Covid-19 ou suspectés de l’être), ils ont été stupéfaits d’apprendre par ledit client qu’un confrère avait accepté – sans concertation préalable – de venir placer ses propres appareils pour assurer la continuité du service. Cette attitude de la part d’un gestionnaire est tout à la fois déconcertante, indigne et provocante. Elle est l’illustration vivante de ce que décrivait le philosophe Thomas HOBBES dans ses écrits : « L’homme est un loup pour l’homme »

Au travers de cette lettre ouverte le Président de la Chambre Syndicale en appelle à la responsabilité des gestionnaires et de marteler que « toutes velléités de conquêtes commerciales sont RIDICULES ET INDIGNES au regard de la situation sanitaire en France et dans le monde entier, où des individus meurent chaque jour sans même pouvoir être accompagnés par leur proches au moment où leur vie s’éteint. »

Un appel sans concession demandant aux professionnels de se ressaisir face à la situation qui ne laissera sûrement personne indifférent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here