Depuis plus d’une semaine la Fédération Nationale de la Distribution Automatique alimentaire est à la manoeuvre pour faire entendre la voix des professionnels confrontés aux difficultés que pose la reprise de l’activité dans les entreprises. Prise de parole sur les grands médias radiophoniques, interventions dans les journaux de la presse nationale et quotidienne… le message reste le même et vise à expliquer que la mise en place de mesures préventives adaptées et le respect des gestes barrière à proximité des automates (lavage des mains avant et après l’utilisation de l’automate, respect des distances, port du masque dès que possible)… bref il n’y a pas de risque particulier, à fréquenter les espaces de pause et les distributeurs automatiques.

Mais la fédération mène également un travail de fond auprès des pouvoirs publics et notamment auprès du Ministère du Travail pour avertir les autorités du danger encouru par les professionnels de la DA lors du déconfinement » au travers des « condamnations » de machines et de salles de pause ou elles se trouvent. NAVSA a du reste obtenu de pouvoir saisir directement le Directeur de la « cellule de crise » mise en place au Ministère pour traiter du « déconfinement ». Il apparaît d’ores et déjà que les fiches métier ont été revues et qu’un travail d’harmonisation soit en cours. Par ailleurs le protocole sanitaire D.A. est en cours d’instruction pour validation. A cette logique d’échanges avec le Ministère, le dialogue s’engage également au cas le cas avec certaines SST (Service de Santé au Travail) afin de faire entendre les positions de la profession.

La fédération est plus que jamais engagée à défense des professionnels et entend également faire en sorte que la distribution automatique puisse bénéficier de mesures sectorielles d’accompagnement au sein du plan de relance de l’économie nationale qui doit être dévoilé par le Gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here