Nous avions dans le cadre de la newsletter du 19 mai dernier adressé un questionnaire aux professionnels de la gestion autour des répercussions qu’a eu le confinement et leur vision du marché dans un futur proche. les résultats sont sans équivoque et l’inquiétude à la hauteur de la crise passée ses dernières semaines. Au cous de ce sondage professionnel 80% des répondants ont enregistré un recul de 80 à 90 % de l’activité de gestion.résultats qui s’expliquent notamment par la forte dépendance de la distribution automatique vis à vis de la présence physique des consommateurs qui sont les clients des professionnels au sein même des entreprises. L’activité a donc fortement été dégradée et elle l’est encore aujourd’hui et le sera encore pour les mois à venir. En effet seuls 40% des répondants tablent pour un retour à la normale en septembre, 27% en Octobre et ils sont encore plus de 34% à ne parler sur ce retour qu’en Décembre. Des prévisions qui expliquent encore pourquoi plus de 67% des gestionnaires ayant répondu restent pessimistes sur les prochains mois. Plus encore compte tenu de la situations près de 80% d’entre eux estiment que la situation actuelle risque d’engendrer des dépôts de bilan. Enfin compte tenu de l’actualité 78,2% prévoient que le télétravail provoquera une baisse de consommation sur leurs automates. De manière très concrète ils constatent pour plus de 41% que les entreprises ayant repris le travail ne donnent pas majoritairement l’accès aux automates contre plus de 36% d’entre elles qui donnent l’accès aux machines, 22% n’ayant pas encore de vision claire sur la reprise au sein de leur parc de machines. Il est aujourd’hui très clair que les deux premières semaines de déconfinement sont assez confuses et qu’à date un retour à la normale de l’activité ne s’opère franchement pas. Les gestionnaires ont basculé dans le syndrôme du Blue Monday !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.