Des lendemains sombres

0
245

Les dernières estimations de l’impact de la Covid 19 sur l’économie française sont plus que pessimistes. Alors que l’on prévoyait déjà un recul de 8 % la dernière estimation parle aujourd’hui d’une récession de l’ordre de 11 % à fin 2020. Plus encore le Covid passe peu à peu au second plan et tout le monde se focalise sur le déconfinement et la nécessité d’une reprise de l’activité pour limiter la casse. Le chômage a bondit de manière spectaculaire et les collaborateurs peinent à retrouver le chemin du travail. La France s’est arrêtée pendant 55 jours mais elle va devoir vite se remettre au travail si elle veut remettre sur pied son économie. Déjà les plans sociaux s’annoncent comme chez Renault, Air France, SNCF et ils ne sont que les timides précurseurs d’un mouvement plus vaste. Le secteur de la distribution automatique va être durablement impacté. Non seulement il va vite falloir adapter les équipes à la nouvelle réalité terrain, mais il va aussi falloir anticiper un niveau d’activité moindre, car tout le monde a désormais compris que cette crise va aussi être mortelle pour certains dans l’économie. Or des dépôts de bilan signifient des clients en moins et des automates à replacer. Par ailleurs, nul ne connaît encore l’impact réel du télétravail à moyen terme ainsi que la nouvelle organisation aux travail qui va en découler. Plus de travail à distance, c’est de facto moins de personnel dans les entreprises et donc moins de consommations sur les automates. Il faut donc avoir bien conscience que d’ici la fin de l’année l’activité va rester plus réduite que prévu mais surtout que 2021 va d’ores et déjà s’annoncer difficile pour les professionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here