IVS : fluctuat nec mergitur

0
419

Comme Selecta, l’effet Covid-19 a aussi affecté les résultats du Groupe IVS pendant les mois de confinement. Les résultats du premier semestre ont été clairement impactés par la pandémie qui s’est installée âne Européen et a conduit à des périodes de confinement sur des principaux marchés que sont l’Italie, la France et l’Espagne. Pour autant le Groupe IVS semble avoir passé cette période trouble avec moins de difficultés que Selecta. En effet, si le chiffre d’affaires consolidé affiche un net recul de 30,4% par rapport au semestre précédent, à 161,6 millions d’€, un EBITDA de -29% à 38,4 millions, le profit consolidé d’IVS sur la période reste positif à 3,8 millions d’€. Autrement dit l’impact de la Covid 19 a sérieusement atteint le Groupe sans pour autant le mettre dans une situation financière hasardeuse. Une situation qui s’explique certainement par une maîtrise des conditions d’exploitation au plus près du terrain et d’une réactivité pour faire face à la crise. Une période de vive tensions qui n’en reste pas moins, comme pour la totalité du secteur, sous le signe d’un net recul de l’activité et qui devra trouver une porte de sortie par un retour des salariés dans les entreprises. A noter que pendant les six premiers mois de l’année IVS a également achevé l’intégration de 3 sociétés en Italie pour une valeur de 6 millions d’€.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here