Un réel dévissage

0
175

Les premières remontées du reconfinement laissaient présager un lourd impact sur le vending, il se confirme aujourd’hui. Le constat des professionnels de la gestion laissent peu d’espoir, le recul moyen du chiffre d’affaires est supérieur à 50% en province et 60 à 70% à Paris. La fermeture des universités, les cours à distance dans l’enseignement supérieur voir dans les lycées de même que l’arrêt des ventes de maints rayon en GMS ont fortement impacté l’activité. Enfin le tertiaire quand à lui a repris la logique de télétravail vidant de facto les bureaux.

Plus encore, si l’industrie est censée resté ouverte les salles de pauses ont dans bien des cas été re-fermées !

Une situation qui laisse présager cette fois-ci un impact plus important sur les exploitations qui ont pu néanmoins prévoir les fermetures de site et éviter le désordre de l’arrêt sauvage des machines constaté lors du premier confinement. Reste qu’aujourd’hui tout le monde attend les futures annonces sur le déconfinement… et les conditions d’un retour des Français au Travail? C’est concrètement de retour c’est le retour en présentiez qui va être déterminant.

Certes il faudra, semble-t-il attendre janvier, mais les perspectives d’un accès rapide aux vaccins début du printemps pourra peut être rendre la reprise plus « mécanique » au début de l’année 2021, avec pour les professionnels la nécessité de sécuriser leur activité au travers de trois points

1/ Safe Vending : rechercher la réouverture rapide des salles de pause et de garantir un stricte respect des gestes barrière

2/ Back2Basic : rechercher à optimiser au mieux les ranking DA avec les références assurant du CA et de la marge associé à une optimisation des tournées

3/ Paper GO : une mise en place rapide du gobelet carton sur le parc boissons chaudes car l’exception vending pour le gobelet plastique tombe en juillet 21. Le passage au gobelet carton ne saura « acceptable » que s’il s’accompagne d’une hausse de la prestation.

Les six premiers mois de l’année 21 doivent d’ores et déjà se penser sur l’optimisation de l’activité et surtout la découverte des nouveaux ratios de gestion compte tenu du télétravail. L’impact de ce dernier au sein des entreprises va affecter directement la rentabilité future des professionnels.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.