IVS conserve ses fondamentaux malgré la crise

0
373

Malgré une situation pandémique forte sur ses principaux marchés, IVS résiste et encaisse la crise sans pour autant voir une dégradation alarmante de ses résultats.

Deuxième acteur européen sur le marché du vending et de l’OCS avec près de 225 000 dispensers installés et plus de 850 millions de transactions annuelles (vends 2019), IVS Group reste tout de même affecté par la crise du covid. La situation arrêtée et publiée à la fin du troisième trimestre (Q3-2020) laisse apparaître un recul des ventes globales de 28,4% à 245,148 Mio et un recul de l’Ebitda de 32% à 54,185 mio € vs 79,646 Mio en 2019.

Quid de ces résultats ? Le groupe présent fortement en France, Italie, Espagne mais aussi en Suisse subit comme beaucoup d’acteurs les effets de la Covid-19 à la fois sur les marchés entreprise comme publics. Plus encore, si le Profit Net sur la période reste positif à première vue (2,745 Mio. €), il est néanmoins annoncé comme négatif après ajustements à -3,231 Mio €. Une situation que les observateurs jugeront néanmoins loins d’être alarmante. En effet malgré un net recul de sa principal activité à savoir le Vending, le Groupe limite fortement les pertes éventuelles et ne se trouve pas dans une posture d’endettement. Un travail de fond a du reste été mis en place des les premiers jours de la pandémie pour adapter les différentes structures nationales et leurs agences à la chute de l’activité.

Il semble que dans une logique de fin de pandémie dans les prochains mois IVS aura conservé l’ensemble de ses capacités à consolider son activité et rebondir sur la reprise d’activité espérée. En effet la période passée n’a pas exigé de recours à un refinancement par ses actionnaires historiques ou le marché.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.