Les frigos connectés ont le vent en poupe. Alors que le déconfinement voit les Français de retour au bureau, les besoins de restauration se font de plus en plus sentir. C’est le moment que la Sartup Foodles a choisi pour annoncer une levée de fonds de 31 millions d’euros. Fort de deux cents clients et d’un chiffre d’affaires dépassant aujourd’hui 4 millions d’euros, Foodles entend accélérer son déploiement dans l’Hexagone voire à l’international. Fondée en 2015 la société en est aujourd’hui à sa troisième levée de fonds ayant en 2017 reçu l’appui du groupe Elior à hauteur de 2 millions d’euros puis levé 9 millions d’euros en 2019. Son objectif déclaré désormais est d’atteindre en 2025 un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros via une logique de couverture du marché hexagonal d’une part mais également d’une ouverture de nouveaux marchés en Europe. Elle entend profiter des appétences des entreprises depuis le déconfinement et le retour des consommateurs au bureau pour les solutions de restauration non assistées plus flexibles que les offres traditionnelles proposées par les sociétés de restauration collective.  

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.