Le café flambe et se trouve au plus haut dans les cours internationaux

0
129

La ruée vers le café est à son comble. Non seulement la demande des pays consommateurs ne cesse de progresser mais de plus les récoltes de robusta comme d’arabica connaissent des difficultés climatiques qui impactent les volumes. Le résultat est inévitable la pénurie fait flamber les cours mondiaux

Ainsi le cours du robusta a évolué le 13 octobre dernier à son plus haut depuis dix ans atteignant même 2313 dollars la tonne. La cause est simple et tient à l’approvisionnement venant du Vietnam principal pays producteur. Les approvisionnements sot devenus difficiles du fait des restriction liées à la pandémie du Covid d’une part mais également des pénuries… de conteneurs qui induisent de surcroit des taux de fret élevés pesant sur les exportations et désorganisant la logistique au Vietnam. 

Plus encore les cours du robusta sont également tirés vers le haut par l’envolée de son cousin l’arabica qui a retrouvé également le 13 novembre dernier un niveau de prix inégalé depuis octobre 2014 soit sept ans à 223,70 cents la livre. Ici ce sont les conditions météorologiques extrêmes qu’a rencontré le Brésil là encore premier pays producteur avec non seulement un épisode de gel mais également une période de sécheresse. Résultat une production en deçà des attentes et un risque de détérioration des grandes surfaces productrices pour l ‘année prochaine 

Il en résulte des cours au plus haut sur les marchés et des hausses spectaculaires de près de 65% sur le robusta et de 70% sur l’arabica depuis le début de l’année. Enfin les prévisions pessimistes produisent un effet pervers à savoir une spéculation importante tablant sur la poursuite de la hausse des cours. 

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.