Semaine décisive pour la DA et Navsa

0
327

Alors que le Gouvernement entend favoriser le retour au télétravail, que la Ministre Elisabeth Borne a annoncé que des contrôles seront effectués afin de vérifier si les entreprises jouent le jeu de l’utilisation du télétravail lorsque c’est possible, la distribution automatique quant à elle retient son souffle. En effet le retour du travail à distance à nouveau subit afin d’enrayer la nouvelle vague de Covid va directement impacter l’activité. Si le Gouvernement a décrété la fermeture des discothèques et ouvert la voie à des mesures de soutient des patrons … « l’incitation  » au télétravail quant à elle reste de l’ordre de la recommandation. Pour la profession il n’existe jusqu’ici aucun moyen de recours pour être soutenu alors que chacun est bien conscient que le travail hors du bureau va irrémédiablement faire plonger l’activité des professionnels, activité qui peinait encore à se redresser.

La Fédération Navsa a sollicité et insisté lourdement auprès des pouvoirs publics afin de pouvoir bénéficier d’une aide direct et d’un plan de soutient ciblé sur la profession du vending. La Fédération Navsa sera reçue cette semaine par le Ministre délégué aux PME afin de pouvoir exposer clairement la situation de l’ensemble de la profession et plaider de manière insistante pour des mesures spécifiques dédiées au Vending.

Après avoir obtenu l’inscription de la profession dans la liste S1bis lors des premiers mois de la pandémie , souhaitons encore une fois que l’action de la férération porte ses fruits et permette à l’ensemble des gestionnaires de DA de faire face aux conséquences des nouvelles mesures pour endiguer sa propagation. Rappelons simplement qu’une journée de télétravail c’est mécaniquement 20% de chiffre d’affaires de moins sur une semaine, 40% sur deux jours…60% sur trois jours.

close