C’est le constat dressé par la ministre Elizabeth Borne cette semaine. Cette dernière a déclaré que plus de 65 % des salariés français avaient eu recours au travail en distanciel la semaine dernière soit une augmentation de près de 5 à 6 points. Rappelons que depuis début janvier les entreprises qui le peuvent doivent recourir à au moins 3 jours de télétravail. Une mesure imposée par l’executif afin de ralentir la diffusion du variant omicron et alléger la pression sur le système de santé. Pour les professionnels de la distribution automatique le constat est sévère car dans bien des cas il affecte plus de la moitié de l’activité alors que cette dernière s’était fortement redressée de puis le mois de septembre dernier. Prévue pour trois semaines puis rallongé de 15 jours, la mesure doit prendre fin le 2 février. Toutefois sa prolongation reste dès lors à l’appréciation des entreprises. Si elle n’est plus obligatoire elle reste recommandée et issue du dialogue social. Alors que la fin de la vague Covid actuelle est annoncée pour la fin février ou mi mars – les prévisions sont encore discutées – il faudra néanmoins que la distribution automatique prenne son mal en patience pour retrouver un niveau d’activité progressivement acceptable.

close
Sélectionner une liste :