Starbucks se lance dans les energy-drinks

0
280

c’est une annonce qui n’est pas passée inaperçue. Après les boissons prêtes à boire lactées ou café, Starbucks va introduire au mois de mars une offre de boissons nouvelles dans ses points de vente d’Amérique du Nord. Avec ce lancement la chaîne de coffee-shops investit un nouveau segment de marché très porteur. En effet si le segment reste dominé par Redbull il ne cesse de se développer sur l’ensemble des marchés occidentaux et attise les convoitises de bien des industriels et acteurs des soft-drinks. Ainsi Coca-Cola avec Monster ou Coca Energy est lui aussi présent, de même que Nestlé Waters avec Perrier Energize ou encore PepsiCo qui vient de racheter et relancer Rockstar sur ses marchés dont la France (la marque atteint déjà 4% de PDM en retail sur l’hexagone). Alors que le marché progresse d’année en années, les energy-drinks quant à elles sont de moins en moins vues comme sulfureuses. Bien que contenant encore de la taurine pour certaines, d’autres quant à elles jouent sur le coup de bosse plus naturel avec un autre levier : la caféine. C’est le cas de Coca-Cola Energy, Perrier Energize (qui de plus est Bio) et bien entendu de Starbucks avec sa nouvelle offre Baya Energy. Trois recettes sont déclinées à savoir goyave à la mangue, lime à la framboise, fruit de la passion & ananas. Dans un communiqué de presse, Starbucks a déclaré que les boissons sont « fabriquées à partir de caféine naturellement présente dans les fruits du café ainsi que de vitamine C antioxydante pour le soutien immunitaire afin de donner aux consommateurs un regain d’énergie de bien-être ». Ce lancement sur le segment porteur des boissons Energy n’est pas un simple effet d’annonce car Starbucks a fait appel à PepsiCo pour développer son offre. Ici pas de taurine mais 160 mg de caféine et 90 calories soit près de moitié moins que les standards via un taux de sucre moins élevé.

close