Gourmalliance, l’autre alternative snack&snacking pour la DA

0
41

Produits spécifiques, gammes travaillées pour le vending… Gourmalliance entend devenir un acteur dédié sur le snacking répondant aux exigences de la DA. Jean Philippe Nichanian son fondateur, nous explique la démarche mise ne place depuis deux ans  

food&coffeemarkets : Gourmalliance apparaît comme un nouvel acteur de produits de snacking dédié au DA, pouvez-vous nous présenter votre démarche

Philippe Nichanian : Distributeur de produits de snacking pour la restauration hors domicile, nous nous appuyons sur une expertise acquise depuis près de 40 ans. Notre objectif a toujours été de créer et mettre sur le marché de nouveaux produits. Depuis quelques années nous avons intensifié le développement de nos marques : l’Atelier des Gourmands propose des produits gourmands et ENKA est une alternative de produits plus sains.

Aujourd’hui, nous poursuivons cette démarche auprès des gestionnaires de DA avec une sélection de produits à des prix garantissant une bonne valeur ajoutée pour les gestionnaires et des prix de vente consommateurs attractifs.

food&coffeemarkets : Le vending est un canal bien spécifique, comment avez-vous abordé ce dernier

P.N. : Vous avez raison, le vending est un marché exigeant. Les contraintes techniques imposent de développer des produits en tenant compte les formats spécifiques et le respect strict des chaînes de valeurs. Nous avons pris le parti de développer des produits alternatifs non exploités par les grandes marques nationales. Par exemple, pour la marque ENKA, nous avons beaucoup travailler les formats et positionnement des textes en vertical sur nos barres de céréales et galettes de riz pour une meilleure visibilité en spire simple.

food&coffeemarkets : Vous développez des offres dédiées aux gestionnaires comment les avez-vous élaborées

P.N. : Nous développons notre offre conjointement avec les gestionnaires en prenant en compte leurs enjeux et la demande consommateur. Il est inutile de proposer des produits dont les coefficients sont inférieurs à 2 à 3 pour les gestionnaires et des prix de ventes consommateur à plus de 1,5€. C’est notre travail quotidien de conserver ses ratios sans sacrifier la qualité des produits.

food&coffeemarkets : Quelles sont selon vous, les attentes des consommateurs sur le DA et les demandes des professionnels en termes de produits ?

P.N. : Nous constatons que les consommateurs sont toujours à la recherche de produits « classiques » et plus traditionnels mais différents de ce qu’ils peuvent trouver dans les rayons de supermarchés comme les gaufres ou les muffins. En parallèle, il y a une nouvelle demande forte sur un snacking plus naturel et sain mais qui reste gourmand. C’est dans cette logique que nos marques existent, et que la dernière ENKA est née, une gamme de barres de céréales, des galettes de riz, des gourdes de fruits mixés et bientôt des brownies sans sucres ajoutés, riche en fibre, vegan et sans gluten.

food&coffeemarkets : Quelle est aujourd’hui votre ambition face aux acteurs/distributeurs déjà présents sur le marché ?

P.N. : Le développement de nos produits sur le marché de la DA constitue un axe important de notre développement. Nous avons pour ambition de continuer à travailler en direct avec les gestionnaires de France, de Belgique et du Luxembourg et conquérir avec nos marques, deux à quatre emplacements de snacking dans 80% des machines gérées par ses gestionnaires nationaux régionaux et locaux.

close