Un coup de pouce supplémentaire sur les carburants

0
114

Crise énergétique oblige, dès le 1er septembre et jusqu’au 31 octobre 2022, la remise de carburant à la pompe passe à 30 centimes d’euros par litre.Elle

Depuis le 1er avril dernier, pour limiter la forte hausse du prix des carburants qui frappe particuliers, et professionnels comme les agriculteurs, les pêcheurs, les transporteurs routiers, les entrepreneurs de travaux publics ou encore les taxis et les entreprises de logistique et de service, une aide exceptionnelle de 15 centimes d’euros HT au litre (18 centimes d’euros TTC) avait été accordée par l’État lors pour l’achat de carburant

Une aide dégressive dans le temps

c’est un coup de pousse pour le pouvoir d’achat des Français : à partir du mois de septembre et jusqu’à la fin du mois d’octobre, la « remise sur les carburants » passe donc à 30 centimes d’euros TTC au litre (25 centimes HT). Cette ristourne qui va profiter à tous, et non uniquement aux ménages les plus modestes comme le gouvernement l’avait envisagé dans un premier temps.

Par contre cette remise chutera à 10 centimes d’euros TTC (8,33 centimes HT) en novembre et en décembre. En ce qui concerne l’année 2023 aucune annonce n’a été faite, les pouvoirs publics attendant à n’en pas douter de voir comment la situation énergétique de la France va évoluer…

À noter :  cette aide concerne tous les carburants, à savoir le gazole (B0, B7, B10, B30, B100 et XTL), le gazole non routier (GNR), l’essence (SP95, SP98-E5, SP95-E10), le gaz de pétrole liquéfié (GPL), le gaz naturel véhicule (GNV), le superéthanol E85 et l’éthanol diesel ED95, à l’exception des carburants aériens et des combustibles, et tous les publics. Cette aide est de plus cumulable aux efforts déjà consentis par certains distributeurs. Les prix remisés seront directement affichés à la pompe afin d’éviter tout mécanisme de remise dans le temps.

close
Sélectionner une liste :