C’est peut être la nouvelle petite bille qui va faire l’effet d’une bombe sur le segment des capsules. Ce dernier, qui a conquis le marché domestique mais aussi professionnel, connaît une croissance continue depuis près de 25 ans. Les Français mais plus largement les européens ont été conquis par le principe de la capsule apportant du café portionné. Mais ce succès a toutefois, encore aujourd’hui, inconvénient et non des moindres. Une fois consommée la capsule devient ni plus ni moins un déchet et cela représente 100 000 tonnes au niveau mondial. Que la capsule soit en plastic ou en aluminium, il incombe de pouvoir la recycler dans le meilleur des cas. Dans le cas contraire elle termine sa vie à la poubelle. Migros, géant de la grande distribution a donc cherché à solutionner cette problématique en inventant et brevetant une capsule café en forme de boule. Le café est compressé et enveloppé dans une membrane biodégradable la protégeant de l’oxygène et préservant les arômes. Une fois utilisée la capsule se transforme en queues semaines en humus. Avec cette approche naturelle et biodégradable Migros et sa filiale Delica entendent venir apporter une consommation responsable sur l’offre capsules café. Une innovation qui va s’accompagner d’une gamme de machines espresso compatibles les CoffeeB Globe qui permettront différents réglages personnels dont l’intensité. La machine est déjà commercialisée chez certains distributeurs (179 €) et de son côté Café Royal propose des boites de 9 capsules (3.49 €) au travers de 8 références.

Un nouveau concept espresso propriétaire 2 en 1 qui relance le marché de la capsule … responsable
close
Sélectionner une liste :