Tant qu’il y aura des machines à cash

0
220

La distribution automatique est une profession bien à part. Elle offre un service de proximité, elle fournit une prestation de tous les instants. La machine à café ou la machine de snack sont nos amis qui nous apportent un moment de réconfort, une petite douceur ou un coup de booster. Elles restent discrètes, toujours à portée de main bref… des serviteurs muets et discrets. C’est aussi un service alimentaire axé sur le plaisir et la pause.

Mais il faut aussi reconnaître qu’elles ont une autre image ou plutôt que les exploitants ont souvent « à l’issue de leur plein gré » projeté une autre image : celle des gérants de machines à monnaie, d’avaleurs de pièces… La machine à café ou la machine à snack projettent aussi l’image du bandit manchot. C’est malheureux, ce d’autant plus qu’en ces temps difficiles, le quidam moyen ne prend pas conscience que pour lui apporter sa pause plaisir ce sont une multitudes d’actions, une vraie chaîne logistique qui se met en place en amont. La distribution automatique est une vraie profession, le métier de gestionnaire un métier à part entière. Alors que dire à la lecture du dernier article du très professionnel Le Parisien diffuse un article intitulé « Kinder Bueno, Twix, Kit Kat, dans les distributeurs automatiques de snacks, quel est vraiment le meilleur choix ? » … et y présente le témoignage d’un exploitant(faut-il le voir comme un professionnel représentatif de la DA ?) qui explique son quotidien et comment il gagne apparemment facilement de l’argent en DA… avec notamment un exemple sur les prix de vente et les prix d’achat de produits achetés et GMS en lots, déconditionnés puis placés dans ses machines. Bref on assiste à une avalanche de poncifs sur la Distribution Automatique associés à des pratiques d’achat hors marché. Plus encore ce reportage du magazine Le Parisien pose d’autres problématiques comme le fait de ne pas refléter le quotidien des professionnels ou de le simplifier : j’achète en GMS, je vends et je compte mon cash… Enfin l’analyse sur la junk food c’est à dire les produits vendus reste superficielle et tellement réductrice. Je vous laisse découvrir comment le métier peut être résumé et dénaturé… affligeant peut-on penser, ce d’autant plus que notre gestionnaire diffuse sur les réseaux sociaux… tout va bien ! A vous de vous faire votre opinion… vous pouvez laisser vos commentaires à la suite de cet article.

https://www.leparisien.fr/video/video-kinder-bueno-twix-kit-kat-dans-les-distributeurs-automatiques-de-snacks-quel-est-vraiment-le-meilleur-choix-14-10-2022-4TTKYG645FGMLNBTJSJXD2FKUU.php?dmplayersource=share-link

close
Sélectionner une liste :