Le Groupe Lavazza affiche des résultats en hausse pour 2022

0
962

Malgré un contexte macroéconomique difficile et complexe le Groupe Lavazza affiche une croissance de son chiffre d’affaires en 2022 de 17,6% pour atteindre 2,7 milliards d’euros. Lavazza continue sa croissance et s’affaire comme un des premiers key players du marché du café. La croissance est du reste globale et concerne les différents secteurs de marché mais aussi les différentes régions ou le torréfacteur est présent.

Cette croissance concerne de plus tant le segment du domicile mais également Hors Domicile qui bénéficie d’un effet volume positif. Le café grain reste dynamique avec un gain de part de marché de 1,4% sur les quinze régions ou le groupe opère sachant que le Groupe quant à lui gagne 1,5% de PDM grâce à une croissance de 12% en 2021. Sur le segment de cafés portionnables (capsules) Lavazza continue le lancement de son offre de capsules aluminium. Lavazza enregistre des croissances fortes ((retail – sell out valeur) sur des marchés comme l’Allemagne (+18,1%), aux Etats Unis (+14,1%) en Pologne (+28%). Ses deux principaux marchés historiques que sont la France et l’Italie progressent aussi avec des résultats en hausse de 6,1% et 1,5%. 

« Les résultats de 2022 représentent une nouvelle étape pour notre Groupe : malgré un contexte particulièrement difficile, nous avons réussi à soutenir la croissance du chiffre d’affaires et à maintenir la marge en ligne avec les années précédentes. Cela a été rendu possible grâce au fort engagement à tous les niveaux de l’entreprise pour mener une stratégie de croissance internationale et de maîtrise des coûts dans un contexte extrêmement complexe, explique Antonio Baravalle, CEO du Groupe Lavazza. L’attention du Groupe se concentre désormais sur l’exceptionnelle augmentation des coûts observée au cours de l’exercice qui vient de se terminer, et qui influencera également fortement l’exercice de 2023 ». 

Une stratégie gagnante

Il est à noter que Lavazza a décidé de ne répercuter qu’une partie de ses coûts opérationnels au consommateurs et d’en absorber une partie. Une logique qui lui a semble-t-il permis de développer ses ventes et d’afficher des performances en termes de volumes supérieures à l’évolution du marché. Cette logique qui apparaît à contre courant des positions prises pas les autres acteurs du café semble lui avoir donné raison. De fait le Groupe s’est attaché à mener une gestion rigoureuse des coûts. Ainsi L’Ebitda du groupe s’élève à 309 millions d’euros contre 312 millions d’euros en 2021 et une marche d’Ebitda de 11,4% contre 13,5% en 2021. Le bénéfice net du Groupe atteint 95 millions d’euros sachant que la situation de financement nette s’élève à 136 millions d’euros fin 2022. Par ailleurs l’actualité de Lavazza concerne également la finalisation de l’acquisition de MaxiCoffee suite à l’accord donné par la DGCCRF. Christophe Brancato, fondateur du groupe dont le chiffre d’affaires s’élève environ à 300 millions d’euros et qui s’adresse à la fois aux particuliers et professionnels via son site e-commerce, ses agences et son activité de vending est étroitement associé à cette opération, reste actionnaire minoritaire et confirmé à la présidence de MaxiCoffee qui conserve une gestion autonome et séparée.