IVS toujours en croissance au troisième trimestre

0
589

Le conseil d’administration d’IVS Group S.A.a approuvé le rapport intermédiaire de gestion du groupe au 30 septembre 2023 c’est à dire pour le troisième trimestre de l’année.
Voici les principales données telles que communiquées :
Chiffre d’affaires consolidé : 538,6 millions d’euros soit une hausse de 49,7 % par rapport à septembre 2022.
EBITDA : 78,6 millions d’euros.
EBITDA ajusté : 81,4 millions d’euros soit +30,2%).
EBIT : égal à 19,1 millions d’euros.
EBIT ajusté : 21,9 millions d’euros (+34,4 %).
Bénéfice net consolidé : 4,7 millions d’euros.
Bénéfice net consolidé ajusté : 6,9 millions d’euros.

Ces résultats se basent sur les nouvelles activité et périmètre du groupe et se répartissent de la manière suivante.

1) activités de gestion du vending(qui comprend les secteurs opérationnels de l’Italie, de la France, de l’Espagne et d’autres pays ou l’activité est présent e mais plus réduite à l’heure actuelle)  364,7 millions d’euros, +33,2%contre 273,8 millions d’euros au 30 septembre 2022.
2) activité de revente : 99,5 millions d’euros. Il s’agit d’un secteur qui n’est pas présent dans le périmètre ante business combination, donc la comparaison avec le troisième trimestre 2022, qui avait un chiffre d’affaires de 29,3 millions d’euros, n’est pas très significative. Grâce à ses récentes acquisitions, le groupe est également devenu le leader en Italie dans ce segment de marché important.
3) activités dans le secteur Ho.Re.Ca.: 16,3 millions d’euros. Il s’agit d’un segment nouveau pour IVS Group (facturation en septembre 2022 de 5,1 millions d’euros), principalement représentée par des activités contrôlées par Liomatic (en Espagne) et par des activités lancées par IVS au deuxième semestre 2022.
4) activités de la division Coin: 28,0 millions d’euros (+45,6%) de 19,2 millions d’euros, sans apports de la combinaison d’affaires, mais avec l’acquisition du Groupe N-And (spécialisé dans la production et la vente d’écrans tactiles, principalement destinés au secteur du vending et à l’optimisation des interfaces utilisateur numériques), voit une augmentation des ventes dans tous les principaux domaines et la croissance continue de l’application de paiement CoffeecApp®(plus de 1,5 million d’utilisateurs enregistrés et environ 430 000 utilisateurs actifs).

Dans le vending, le nombre total de ventesdu groupe au 30 septembre 2023 s’élevait à 740,3 millions, soit +22,7 %contre 575,2 millions au 30 septembre 2022.
Le prix moyend’une vente de la période (hors TVA) était de 52,30 cts d’€, contre 50,50 cts d’euros pour la période similaire 2022 (+3,6%). L’augmentation réelle des prix en pourcentage est en fait supérieure, mais le chiffre est modulé par les prix de Liomatic et GeSA qui, sur le marché italien, sont dans le premier cas sensiblement alignés sur ceux de l’IVS (bien qu’avec une incidence plus élevée du coût de vente) et dans le second en moyenne inférieurs de 10 %.
La politique de revalorisation des prix de vente continuera à se déployer sur l’ensemble de la clientèle dans les prochains mois.

Enfin, 2023 représentera la première année complète du groupe IVS dans la structure et le périmètre d’affaires déterminés par la combinaison d’affaires qui a débuté en juillet 2022. L’intégration, visant à renforcer le leadership sur les marchés et les activités de référence du groupe, basée sur l’excellence de la gestion et les synergies de coûts et de revenus, se déroule selon les plans, qui visaient à atteindre les avantages de l’intégration sur une période d’environ deux ans après l’opération.
Le scénario actuel, avec l’inflationélevéeconnue et l’impact qui en résulte sur la consommation, mis en évidence notamment à partir du 3ème trimestre 2023, a un peu ralenti la reprise complète des volumes de ventes par rapport aux prévisions. Ce ralentissement pourrait être compensé par de nouveaux contrats importants, déjà acquis, avec de grands groupes internationaux du secteur automobile et dans des lieux à forte visibilité et fréquence de passagers dans le secteur des transports, qui permettront également une nouvelle croissance des systèmes de paiement numérique et de contact direct avec les consommateurs finaux.
Dans le même temps, l’engagement en faveur d’une allocation encore plus efficace des ressources et de la recherche d’économies identifiables au sein des plus grandes tailles du groupe sera intensifié.
Dans le cœur de métier du vending, la possibilité d’atteindre le seuil important d’un milliard de ventes à la fin de 2023 est confirmée, avec une augmentation des marges dans tous les secteurs d’activité. La croissance de l’opérateur semble donc à la fois solide et structurée non seulement sur son marché historique à savoir l’Italie mais également ses autres marchés ou le potentiel de croissance reste fort.