Si vous cherchez le futur gisement des boissons fraîches… alors cherchez du côté du café prêt à boire (RTD pour Ready To Drink)… Il ne s’agit pas d’expresso ou de boissons chaudes mais bien des café prêt à consommer que l’on peut trouver aujourd’hui dans certains rayons de la GMS

« les RTD est le principal segment de croissance dans le commerce de détail aux États-Unis aujourd’hui », a déclaré Matthew Barry, consultant principal en boissons chez Euromonitor International basé à Londres, lors de la récente convention virtuelle de la National Coffee Association.

La tendance est toujours à la hausse

Il y a dix ans, le café RTD représentait environ 13 % des ventes de café au détail aux États-Unis. Au printemps 2022, il atteignait 22 %, et en 2026, Mattheu Barry s’attend à ce qu’il représente 25 %.

Le café RTD est la catégorie la plus récente dans le segment des boissons froides. une apparition qui date des années 90 avec le lancement du Frappuccino de Starbucks (et oui la petite sirène du café a eu le nez creux!).

  • Le café infusé à froid (Cold Brew) est arrivé vers 2015, suivi du café nitro.
  • 2017 a apporté un grand saut au café RTD quand Dunkin’ y est entré suivant la tendance de son rival.
  • En 2019, le Hard coffee est arrivé, stimulé par le boom du Hard selzer des années 2010. une déclinaison de RTD associant café et alcool
  • 2020 a donné un grand coup de pouce à la pandémie pour des boissons réconfortantes et nostalgiques.

Ainsi, les consommateurs américains semblent à la recherche d’un regain d’énergie parce qu’ils ressentent plus de pression au quotidien , a déclaré Matthew Barry. 42% des consommateurs ressentent beaucoup de pression pour faire avancer les choses. Pour les baby-boomers, un sur quatre, se sentent sous une pression constante pour faire avancer les choses… quant à la génération X, le chiffre monte à 40 % et dépasse 50% chez les membres de la génération Y et Z. Plus encore la tendance café froid se généralise de la vente à emporter à la vente au détail

Le fait est que Starbucks, le plus grand acteur américain du café en restauration, est maintenant principalement un fournisseur de boissons froides, a déclaré Matthew Barry. Au troisième trimestre 2021, les trois quarts de toutes les ventes de Starbucks (pas seulement les ventes de café) étaient des boissons froides. Un constat qui montre bien que les générations Y et Z sont motrices.

La pandémie n’a pas crée de ruptures e croissance contrairement à ce que pouvaient prévoir bien des observateurs qui arguaient que ce type de boisson est principalement une boissons nomade achetée aussi sur les segments du Hors Domicile. Et bien lors des confinements les Américains ont aussi achetés les boissons froide à base de café pour leur domicile.

Quid du facteur sucre ?

L’un des risques potentiel au développement de la catégorie est aujourd’hui la volonté des consommateurs de réduire le sucre dans leur alimentation. Aujourd’hui déjà, un tiers des Américains tentent de limiter leur consommation de sucres au quotidien. Mais cela n’affecte pas pour l’instant les boissons RTD qui sont plus perçues et classées comme plaisir occasionnel et dont le bénéfice plaisir / santé n’est pas jugé néfaste.

Le café de RDT se structure déjà en sous-segments

Un autre facteur de croissance de la catégorie est que le segment s’éclate en sous-segments, ce qui le rend toujours plus innovant. « La potion secrète du café prêt à boire est sa capacité à se décliner constamment en nouvelles sous-catégories et à éviter ainsi l’écueil de la maturité. » Aux boissons « classiques » se sont donc adossés les Energy-hybrides pour un coup de booster encore plus fort, le Cold Brew, le Nitro, le Hard Coffee (café & alcool) et des recettes fonctionnelles

Une prochaine étape : les recettes à base de plante ?

En ce qui concerne l’avenir, Matthew Barry prédit l’apparition croissante de boissons au café RTD à base de plantes suivant la tendance végétale qui s’impose de plus en plus dans les boissons lactées (on remplace le lait par un lait végétal)… Le marché reste donc prometteur et indique aussi les futurs tendances qui sont appelées à venir titiller le marché européen.

pour aller plus avant :

Lavazza innove sur le prêt à boire

Lavazza & Pepsico en synergie

Régilait débarque dans les DA réfrigérés

close