Une page se tourne

0
712

Il est des visages dans une profession que l’on a toujours eu l’impression de connaître. Il est des personnages dans une profession qui, quoi qu’il arrive, font partie d’un collectif bien qu’on ne soit pas toujours en mesure de savoir pourquoi. Il est enfin dans une profession des personnages qui une fois rencontrés et côtoyés ne laisse personne indifférent. Felice Milani était de cette trempe de professionnels indécrottable, indéboulonnable et toujours présent dans quelque salon ou manifestation dédiée au vending. Avec sa bonhommie légendaire, son oeil malicieux et son verbe haut (qui n’a jamais assisté à ses fâcheries !) il avait le pouvoir de vous égayer une journée, une soirée. C’était aussi un redoutable chef d’entreprise et un commercial hors pair car si tout le monde ne le connaissait pas lui connaissait tout le monde. Il avait fondé NI.SI srl en 1978 et était devenu un des acteurs majeur de la spatule plastique. Toujours présent dans les salons il imposait de sa personne. Je me souviens d’un des premiers Forum de la DA ou il s’était invité en qualité de fournisseur. Quant il m’avait fallu lui expliquer que le Forum était « réservé » aux partenaires produit qui avaient soutenus la manifestation j’avais du essuyer une colère furieuse de sa part (comparable à une tragédie italienne)… et des reproches quant à l’impossibilité de lui refuser accès aux clients « qui sont toute ma vie » hurlait-il. Rassurez vous ses colères étaient aussi furieuses que son respect pour les collègues était franc et durable… de même que ses tirades souvent bien salées. il connaissait toutes les petites histoires du vending. C’est aussi avec son départ vers d’autres cieux qu’une page se tourne… Je crois que Felice Milani était un de ces derniers profesionnels qui avait vu se construire les vending tel qu’il est aujourd’hui. Je tiens à présenter toutes mes condoléances à sa famille et particulièrement à Evelina sa fille qui collabore depuis plusieurs années à ses côtés et qui avait repris le flambeau de NI.SI.

Jean Yves Frantz – Rédacteur –