Un Forum de la DA sous le signe de la transformation

0
358

Cannes accueillera le prochain Forum de la DA les 16/17 et 18 octobre 2024. Une date définie bien à l’avance et qui doit permettre aux professionnels du marché de figer à l’avance leurs calendriers et préparer une visite qui se placera sur la compréhension des grands enjeux du marché et leurs répercussions.

Alexandra Frantz directrice du Forum de la DA nous en présente les grandes lignes mais également les évolutions de cette nouvelle édition – la 12 ème – qui entend donner un tempo toujours centré sur un allez-retour entre prospective et réalité du métier. Explications.

F&CM : La cuvée 2024 du Forum reprend le chemin de Cannes. Est-ce une volonté délibérée ? 

Alexandra Frantz : Nous avons toujours pris soin de respecter une alternance Nord-Sud. La gestion d’une exploitation de vending ou d’un parc est un métier de tous les instants et de fait nous avons toujours souhaité permettre aux professionnels qui font l’effort de se déplacer lors d’une édition de pouvoir sur la suivante bénéficier d’une plus grande flexibilité. C’est aussi un moyen pour nous de respecter un équilibre Nord/Sud. Le choix de Cannes est une destination qui est appréciée d’une part et d’autre part l’aéroport de Nice Provence Côte d’Azur est le second aéroport français ce qui lui donne des fréquences de navettes et d’horaires plus souples. Par ailleurs Cannes reste une destination de premier choix au début du mois d’octobre avec généralement une fin de saison propice et favorable en termes de conditions climatiques. Enfin Nous allons bénéficier d’un réceptif exclusif au sein de l’Hôtel Carlton qui vient d’achever cette année une rénovation de plus de 3 ans avec un niveau de prestation à la fois fonctionnelles via un centre de congrès intégré et d’hôtellerie avec des offres réceptives contemporaines. Enfin le Forum s’st toujours entendu comme un « moment à part » permettant à chaque invité et partenaire de se retrouver autrement et de prendre le temps de se connaître ou de frefaire connaissance. Quoi de plus appréciable que de profiter d’un cadre propice comme la ville de Cannes. La manifestation concentre des avantages nombreux mais comme l’unité de lieu mais aussi la convivialité. 

F&CM : Vous avez cette année le soutient de la Fédération Navsa et vous accueillez l’Evex. Pouvez-vous nous en dire un peu plus…?   

A.F. : Nous bénéficions depuis la précédente édition du parrainage officiel de la fédération professionnelle Navsa qui a intégré le Forum dans son calendrier de rencontres. Son soutien est actif et je crois que tous le monde a pu reconnaître que nous avions travaillé en parfaite synergie. Cette année plus encore l’ensemble des interventions sont travaillées de concert afin de pouvoir associer les enjeux économiques, la veille et la prospective mais également l’approche réglementaire et le cadre de la filière dont Navsa est garante en qualité de seul interlocuteur reconnu des pouvoirs publics. La nouveauté 2024, et nous nous en réjouissons, est l’intégration de l’Evex qui est la manifestation annuelle itinérante du syndicat EVA (European Coffee & Drink Association) qui rassemble l’ensemble des organisations patronales et professionnelles européennes. Le Forum et l’Evex seront l’opportunité de venir rencontrer à la fois les acteurs français mais également européens. 

F&CM : C’est une opportunité ?

A.F. : Nous en sommes convaincus car il n’échappe désormais à personne que bien des règlements et décisions proviennent désormais de la Communauté Européenne et sont transcrits au niveau national. L’équipe EVA est bien eu fait des enjeux et sujets qui peuvent venir impacter chaque professionnel dans son quotidien. C’est la toute la complexité de l’élargissement et la mise en place d’un marché européen. Déjà les sujets comme le PPWR (projet de réglementation des emballages et déchet) se décide en ce moment et risque d’engager et obliger la profession dans son ensemble sur des trajectoires de réglementation sur les 10 à 15 prochaines années. La France a vu l’interdiction des gobelets plastiques mais ce n’est que la face émergée de l’iceberg. Il convient de bien avoir ces enjeux en tête. Par ailleurs le Forum se veut un temps d’échange c’est pourquoi il me semble plus que judicieux de rencontrer des professionnels européens pour qui le vending se travaille peut être de manière différente. Il en va de même sur les tendances de consommation. Nous allons travailler sur un programme riche et complet permettant de mettre en lumière les points communs et les différences entre les différents marchés, confronter les pratiques et surtout permettre de nouer des échanges entre les différents acteurs. De fait nous allons accueillir les gestionnaires européens de EVA et favoriser les échanges et discussions sur les bonnes pratiques. 

F&CM : Quid de la prospective ?

A.F : Elle sera bien entendu au coeur du Forum. Je crois que le marché connait un nouveau cycle issu du Covid et de la crise économique qui en découle. Les opérateurs de gestion en sont bien conscients le marché est en train d’évoluer sous leurs yeux. Les enjeux sont important car d’une bonne analyse et d’une bonne compréhension résultent les actions et process de demain. C’est un sujet qui a été au coeur des présentations depuis 10 ans et force est de constater que bien des sujets sont désormais devenus de vraies réalités. C’est aussi autour de cette logique que les partenaires fournisseurs qui font la démarche d’être présents au Forum seront aussi partie prenante car ils ont aujourd’hui des propositions, des visions et solutions qui peuvent répondre à cette problématique. Associer partenaires fournisseurs, grands acteurs du métier, organismes professionnels représentatif doit être l’opportunité pour chacun de venir toucher du doigt la réalité du marché. C’est peut-être l’occasion de prendre le temps de se réunir, échanger, prospecter, commercer… C’est bien la vocation du Forum dans les règles de l’art que de favoriser une place commune.