Les micromarkets vont « driver » le rebond sur le marché US

0
67

Alors que le marché US sort lui aussi de la période Covid, l’heure est au constat et à la préparation du rebond. Pour autant, c’est aussi l’heure de faire les comptes et il apparaît aujourd’hui que le segment des micromarkets (micromarché) soit aujourd’hui celui qui ait été le moins impacté par la pandémie… et qui renferme le plus de croissance à venir.

Selon le dernier rapport de l’industrie issu du salon Nama qui vient de se tenir au mois d’Août, l’impact du Covid sur les professionnels a été particulièrement fort. Le chiffre global du secteur est tombé à 16 milliards de dollars soit une perte sèche de 11 milliards de dollars. Les reculs ont été différents selon la nature de l’activité des professionnels.

Les distributeurs automatiques, le segment le plus développé, ont chuté de 32,5 % de 2018 à 2020, après huit années de baisse annuelle de 3 %, tandis que les services OCS et de pantry service ont chuté de 79 % et 82,5 %, respectivement, de 2019 à 2020. Seulement 14% des opérateurs de vending ont déclaré une croissance pendant les deux années de covid contre 21% des opérateurs de micromarché.

Mais le plus significatif toujours selon le rapport de l’industrie est de constater les dynamiques qui se sont installées ces dernières années. Depuis que de véritables études suivies sur les micromarché se sont mises en place en 2016 ce segment n’a cessé de progresser avec même une croissance de 39% entre 2018 et 2020 au détriment du vending qui lui a chuté de 21%. Le nombre de micromarchés est passé de 19671 à 43500 unités entre 2016 et 2020 alors que le nombre de distributeurs automatiques en a perdu 200000.

De fait le nombre d’emplacements desservis par les micromarchés a également augmenté, passant de 18 500 en 2016 à 34 400 en 2020, tandis que le nombre d’emplacements desservis par les distributeurs automatiques est passé de 1,6 million à 1,1 million. Le nombre de sites en pantry service est passé de 35 000 à 4 500, le laissé pour consommer contre facture n’étant plus du tout à la mode ou remplacé par les service de livraison et de commande via internet. Le micromarché qui représente déjà 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires est devenu le segment de marché le plus dynamique et bon nombre d’opérateurs vending s’y convertissent afin de surfer sur la tendance.

A noter enfin le bond des solutions de paiement dématérialisées. Aujourd’hui 80% des distributeurs automatiques proposent du paiement sans monnaie avec 82% de paiement bancaire et le reste en sans contact privatif ou carte pré payée. Le micromarché est quant à lui déjà passé sur ce type de paiement de manière systématique avec dans certains cas des lecteurs de billets.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.