Nayax intègre Conecs sur ses terminaux de paiement

0
342

En juin dernier, lors du Vending Show Paris, Nayax a annoncé l’intégration du paiement par Titres Restaurant Dématérialisé (TRD) Conecs sur ses terminaux VPOS Touch et Onyx, répondant ainsi aux attentes des professionnels de l’automate de restauration à l’ajout de cet incontournable moyen de paiement pour le secteur.

Créée en mars 2012, CONECS est détenue à parts égales par quatre associés : Edenred France, Up, Bimpli « ex Apetiz » et Sodexo Pass France*.

L’écosystème Nayax, comprenant un back-office pour la surveillance des machines, des ventes, des alertes via la télémétrie intégrée mais aussi des applis comme MoMa2 et Monyx Wallet, enrichit dès lors son offre de service. Cette intégration « Conecs » complète les TRD au format bancaire EMV déjà pris en charge, comme Swile et Edenred. En complément des solutions déjà intégrées comme Restoflash, Weedoofood, Nayax franchit là une étape significative en incluant quatre émetteurs largement représentés en entreprise.



Bien que la remise de titres-restaurant ne soit pas obligatoire pour les employeurs, de nombreuses entreprises l’adoptent. De plus en plus d’employés de bureau détiennent des TRD. Les pratiques liées à la pause déjeuner ont évolué ces dernières années, avec une tendance pour la restauration “par automate” au lieu des restaurants d’entreprises. Cela renforce donc la nécessité de s’aligner sur les besoins et les attentes du marché.

En moins de 6 mois et depuis son lancement, la part des transactions en TRD Conecs sur les ventes de Nayax France est significative, marquant le début d’une évolution qui sera accompagnée d’améliorations à venir. En effet, les règles d’utilisation des TR évoluent en permanence pour s’adapter aux fluctuations économiques. La CNTR, Commission nationale des titres-restaurants, supervise le système et étend son champ d’application, notamment aux produits dérivés de l’eau comme les tisanes, le café et les bouillons de légumes, pour atténuer et absorber les effets collatéraux de l’inflation. Le constat est simple : les employés apprécient la possibilité d’utiliser leurs TRD pour leurs dépenses quotidiennes, notamment sur les automates installés sur leur lieu de travail.

*source Connect et vous #31 – Conecs