Le groupe Miko en dynamique 

0
110

Le groupe belge Miko a réalisé un record d’EDITDA, de fortes ventes et une croissance du bénéfice net l’année dernière malgré l’instabilité économique en Europe qui a serré les marges.
 

Le spécialiste de la torréfaction du café, de la restauration et des services de vente basé à Turnhout a affiché un EBITDA record de 30 millions d’euros (32,5 millions de dollars) au cours des 12 mois se terminant le 31 décembre 2023, parallèlement à une croissance du bénéfice net d’une année sur l’autre de 476 % pour atteindre 2,2 millions d’euros (2,4 millions de dollars).
 

Miko a également réalisé une croissance de 8 % des ventes d’une année sur l’autre pour atteindre 298,8 millions d’euros (324 millions de dollars) après de solides performances dans ses segments nationaux et internationaux. L’entreprise fournit principalement du café emballé et des services à l’extérieur de la maison sur 11 marchés européens.
 

Malgré ses bons résultats, Miko a déclaré que les marges étaient « plus minces » en raison de l’instabilité économique à travers l’Europe, le segment de la vente au détail dirigé par les marques de distributeur étant le plus durement touché.
 

« La marque blanche/distributeur dans le commerce de détail reste un marché compétitif, mais nous continuons de voir notre importance à mesure que Miko sur le marché hors domicile grandit », a déclaré Frans Van Tilborg, PDG de Miko Group.
 

À la suite d’un accord pour l’achat des activités à domicile de Beyers Koffie en Belgique en décembre 2022, Miko a encore renforcé sa position en Europe occidentale avec les acquisitions de l’opérateur allemand de distributeurs automatiques de café Procon et du fabricant néerlandais de machines à café et torréfacteur Capriole Coffee Service en mai et novembre 2023 respectivement.
 

Fondé en 1801, le groupe Miko opère dans 11 pays européens, ainsi qu’en Australie. Il produit et emballe les marques Miko Koffie, Puro FairTrade Coffee, Grand Milano Coffee et Freehand Coffee Roasters.