Les employés du vending pris en compte pour la vaccination Covid aux USA

0
169

En Mars dernier, la NAMA (fédération américaine du vending) a été en mesure de s’assurer que les gestionnaires et les exploitas de micromarket soient considérés comme faisant partie de l’infrastructure essentielle de l’alimentation et de l’agriculture du pays, telle que définie par le Département américain de la sécurité intérieure (DHS). Grâce à ces efforts, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont considéré les employés des services de vending comme « prioritaires » derrière les travailleurs de la santé, les personnes âgées et les populations vulnérables les plus à risque. Dans leurs conseils sur la façon dont le vaccin devrait être distribué, ils préconisent de vacciner les opérateurs et leurs personnels qui sont en contact avec les populations dans les entreprises à longueur de journée. Bien qu’aux USA chaque État soit autonome dans sa politique de vaccination et que chacun ait été chargé d’élaborer son propre plan de déploiement de vaccins, le vending est pris en compte et accueilli dans les centres de vaccination. Une idée à peut-être suivre car la France elle aussi s’est lancé dans la vaccination de masse pour lutter contre la pandémie.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.